Sport et grossesse

Une revue de la littérature du Docteur Alain DIGUET du CHU de ROUEN dans Gynécologie Pratique n° 245 mai 2012 conclut :



  • Chez les femmes en bonne santé et bien nourries, l’exercice est sans risque durant la grossesse

  • Une activité physique de 30 minutes de marche quotidienne peut améliorer l’équilibre glycémique (taux de glucose sanguin)

  • Chez les femmes non sportives avant la grossesse, le maintien d’une activité physique et notamment une activité de marche d’environ 30 minutes par jour peut être préconisée, 2 à 3 fois par semaine

  • Chez celles souhaitant débuter une activité physique, on conseille plutôt la gymnastique d’assouplissement et la natation

  • Les sports violents et à risques de traumatismes sont bien évidemment contre-indiqués, mais aussi la plongée sous-marine quelque soit la profondeur (risque de syndrome de décompression et de retentissement fœtal)

  • Natation et aquagym, mais aussi gymnastique d’assouplissement et rythmique sont possibles, de même que la course à pied sur terrain plat et souple

  • Ne jamais pratiquer un sport qu’on ne peut arrêter immédiatement

  • Eviter les efforts « sub-optimaux », c'est-à-dire ne jamais être exténuée, pouvoir parler pendant l’exercice et avoir récupéré en moins de 15 minutes.